Dans les montagnes de haute Corse, l’eau d’Orezza émerge près de Rappagio, un petit village Corse de 21 habitants

L’eau qui tombe sur le San Pétrone s’infiltre profondément dans le sol, et après plus de quinze ans d’un parcours sinueux, elle en ressort minéralisée et purifiée, avec une pétillance de gaz carbonique

Connue depuis les romains pour ses vertus médicinales, elle recevait la visite de personnages célèbres, comme Pascal Paoli, qui ne voulait pas se passer de ses vertus bienfaisantes

Elle fut étudiée par des médecins qui observèrent pendant des années ses vertus thérapeutiques, et purent déterminer son efficacité pour lutter contre l’anémie, grâce à son fer

Une eau de source appréciée dans toute l’europe, et même au-delà

Au 19e siècle, les cures thermales étaient grandement recherchées, et le site d’Orezza avait une grande réputation, en europe et dans l’empire colonial

Avec ses qualités ferrugineuses et ses autres minéraux, elle était efficace dans le traitement des anémies, ainsi que pour diverses autres affections comme les troubles digestifs

De nombreux curistes venaient en séjour pour prendre des douches à l’eau d’Orezza, bénéficier des tables de massages et bien sur boire de l’eau pour soigner diverses affections

L’eau était si réputée, que l’on en faisait bénéficier les soldats dans les colonies afin de les maintenir en pleine forme.

Elle fut consacrée en 1856 par un décret de Napoléon III, lui donnant le statut « d’intérêt public », et l’autorisation d’exploitation commerciale

Après avoir connu un grand succès, l’exploitation a peu à peu périclité au 20e siècle pour se terminer par une fermeture de la société en 1995

Après un déclin inattendu, l’eau pétillante d’Orezza a retrouvé le succès

Cette situation ne pouvant être acceptée, un chef d’entreprise du pays à repris l’exploitation, lui a redonné vie grâce à une nouvelle unité d’embouteillage et l’a relancé

Un laboratoire d’analyse a été adjoint aux unités de production et la trentaine d’employés qui y travaille à redonné vie à cette petite région de Corse

Afin de respecter les exigences d’hygiène et de sécurité, la visite de l’usine n’était plus possible. L’entrepreneur a construit une fontaine dans le style de l’ancien therme, qui permet aux visiteurs de gouter l’eau d’Orezza

L’eau d’Orezza représente donc à nouveau l’image de l’ile, et elle est distribuée partout en France, en Corse, mais aussi à New-York, au Japon et dans bien d’autres endroits du monde.

Les gastronomes ne s’y sont pas trompés, et on peut ainsi la trouver sur les cartes des grands restaurants de ce monde ainsi que dans les boutiques vendant des produits de qualité

L’innovation n’est pas oubliée, et on a récemment créé une version non gazeuse, ce qui permet de satisfaire les consommateurs préférant l’eau plate

Vous la trouverez dans les circuits classiques de distribution, mais également sur le net, notamment en suivant le lien ci-dessous:
watershop