La meilleure façon de s’hydrater, c’est de boire de l’eau. La consommation quotidienne d’eau doit être comprise entre 1,5 et 2 litres. Ce sont en tout cas les conseils généralement prodigués. Evidemment, il est possible de choisir ce que l’on préfère. Il n’y a en effet rien de plus sain que l’eau.

Il n’y a en effet rien de tel, surtout comparé aux autres boissons sucrées entre autres. Toute la question réside dans le choix de l’eau de source en bouteille. Car en magasin, c’est de ça qu’il s’agit. Toutes les marques doivent suivre la réglementation existante, la qualité ne peut donc pas être mise en question.

L’eau de source en bouteille dans les rayons: les clients n’ont que l’embarras du choix

Avec 60% d’eau dans notre organisme, et l’impossibilité de stocker, l’hydratation continuelle est indispensable. Par chance, on trouve de l’eau partout où on va. On peut notamment choisir de l’eau minérale, de l’eau de source ou de l’eau du robinet.

Il y a un système d’eau potable en France qui n’existe pas dans tous les pays. L’eau du robinet est donc buvable. Mais il est également possible de choisir d’autres options comme l’eau de source en bouteille. Ce privilège n’est pas négligeable.

Se fournir en eau de source en bouteille dans n’importe quel magasin n’est pas un problème. On trouve énormément de marque eau de source sur les longs rayonnages. Les problèmes pour se fournir n’existent donc pas.

Le nombre de marque d’eau de source est en effet impressionnant. On ne peut décemment pas lister toutes les marques qui sont dans le commerce. Il y a des marques distribuées de manière nationale et d’autres plus régionales.

Quelle loi pour l’eau de source: provenance et potabilité sont les priorités

Mais pour avoir le droit d’apposer l’appellation eau de source, il y a une réglementation qu’il faut appliquer consciencieusement. Une eau de source se définit légalement, c’est une catégorie d’eau embouteillée. Mais chaque pays a sa propré réglementation.

Le plus important est l’origine de l’eau de source: elle doit impérativement venir du sous-sol. Sa source doit également être protégée contre la pollution. Enfin, il ne doit y avoir à aucun moment la moindre adjonction. Elle est par conséquent potable naturellement.

Une eau minérale n’est pas naturellement potable, cela la distingue d’une eau de source. Et en ce qui concerne les minéraux, leur teneur minimale n’est pas soumise à réglementation. En France en tout cas, car il peut en être autrement à l’étranger.

Ce qui peut surprendre, c’est qu’une eau de source provient souvent d’un forage. La différence est aussi claire avec le traitement chimique opéré sur d’autres eaux. Il arrive en effet que l’eau d’adduction soit commercialisée par les municipalités à condition de préciser que l’eau a été rendue « potable par traitement » sur la bouteille.

Tous les pays ont une réglementation pour encadrer l’eau de source. Il est ainsi plus facile de différencier l’eau de source en bouteille et l’eau minérale naturelle. Le point principal à retenir est qu’elle provient d’une source protégée.

Le point le plus important étant la protection de la source, mais il faut également garder en tête que l’eau ne doit subir aucun traitement. Cela inclut un éventuel traitement chimique qui la rendrait buvable. De la même manière, aucune adjonction n’est tolérée.

La réglementation s’applique à chaque marque eau de source, il n’y a donc pas de doute sur leur qualité
accédez au site