Les cafards sont susceptibles de manger tout ce qu’ils trouvent (oignons, miettes, etc.) ainsi que des matières fécales, du carton voire d’autres animaux morts

Envahissant très rapidement la maison, il faut arrêter l’invasion de ces nuisibles avec efficacité et rapidité à l’instant même de leur découverte.

Les cafards débarquent pour quelle raison, comment prolifèrent-ils dans la maison ?

Depuis 400 millions d’années, la planète Terre compte plus de 4000 espèces de cafards, autrement nommés, ravets, blattes, cancrelats ou coquerelles.

Toutefois, sur le territoire français, on n’aperçoit que les blattes germaniques, orientales et américaines, ainsi que la blatte des meubles soit 4 espèces sur les 4000 existantes.

Pouvant pondre jusqu’à 100 000 descendants, le cafard n’existe pourtant pas plus d’une demi-année. Avec un tel potentiel d’enfantement, voilà pourquoi ils ne peuvent pas rester longtemps cachés.

Les cafards recherchent les lieux sombres, chaud et humides pour s’installer. C’est pour ça qu’ils se réfugient prioritairement dans les cuisines et les salles de bain.

Concrètement, les cafards peuvent se trouver

- sous l’évier de la cuisine

- dans les gaines d’aération

- derrière les boîtiers des interrupteurs

- dans les colonnes de vide-ordures

- à l’intérieur des fentes des murs

Envahisseurs prolifiques, les cafards rendent rapidement l’habitation insalubre. A travers les germes fécaux et les bactéries qu’ils véhiculent, toutes les pièces sont infestées, avec des problèmes d’hygiène évidents.

Dotés d’une capacité de déplacement très rapide, ces insectes se faufilent dans tous les espaces, à la faveur de la nuit. salissant, avec leur excrément, les vêtements comme les aliments. et infestant les espaces par la sécrétion qui coulent de leur bouche.

Animés par l’envie de manger et de se multiplier, les cafards doivent être éradiqués dans leur apparition par un traitement efficace.

Sur le marché français, un large panel de produits anti cafards est commercialisé

Tout d’abord, il est impératif de nettoyer l’habitation de fond en combles. pour ôter tous les aliments qui les attirent, et cela, jusqu’aux dernières miettes ! Tout ce qui se mange est maintenant rangé, à l’abri dans une boîte bien fermée, déposée dans un réfrigérateur, préalablement récuré à fond.

Désormais, l’habitation rutile de partout, il faut recourir à une voire plusieurs solutions anti cafards. Normalement non toxiques, que ce soit pour les êtres humains ou les animaux de compagnie. Cependant, il est conseillé de bien vérifier ce point sur le paquet d’emballage des produits.

Pour éliminer durablement les cafards, il convient déjà de les retirer de l’habitation mais également prendre des mesures pour qu’ils ne reviennent pas. Pour obtenir un résultat satisfaisant dans le temps, il est bien souvent utile d’utiliser plusieurs produits simultanément (fumigateurs, gels, pièges collants ou aérosols).

Par le biais de l’aérosol anti cafard, on asperge le produit tout autour de la pièce de l’encadrement des fenêtres à celui des murs pour éviter que les nuisibles s’échappent de la zone traitée.

Le produit doit être aspergé sur les meubles également à l’extérieur et à l’intérieur, mais aussi sur le dessous et le dessus des tiroirs.. Pulvériser également les endroits de ponte.

Au delà de l’aérosol, il faut installer des pièges collants, introduits dans des endroits stratégiques de passage de ces insectes. Une manière également de savoir à quel niveau l’habitation est infestée.

Pour disposer de plus d’informations sur les produits anti cafards vous pouvez visiter le site ci-dessous :
visiter notre boutique