En septembre 2014, une enquête Ifop met en avant que près de 9 Français sur 10 (86 %) déclarent être gênés par le bruit dans leur domicile.

Agissez pour réduire les décibels par l’installation d’un rideau anti bruit

L’échelle de bruits débute à 0 dB, le seuil d’audibilité. Arrivé à 20 dB, le bruit s’apparente à un léger vent.

Le bruit représente un danger à partir de 85 dB : au-dessus, il est possible de voir apparaître des dommages auditifs. La douleur, quant à elle, intervient à 120 dB lorsqu’un décollage d’un avion est situé à 140.

Dans les problèmes générés dits objectifs que l’on peut observer, les acouphènes, les sifflements aigus, les bourdonnements, la perturbation du sommeil…

Les effets subjectifs liés à un environnement bruyant peuvent conduire un individu à être moins respectueux d’autrui, plus agressif, observer une diminution de ses performances intellectuelles…

Avec des travaux sur le vitrage et la menuiserie des fenêtres, on atténue les bruits aériens de l’extérieur. Cependant, il est possible de sublimer cette performance avec des rideaux phoniques

Vous pouvez obtenir un baisse de 11 dB, avec un rideau anti bruit de 3 couches. Il est possible d’atteindre jusqu’à 18 dB de gain avec un modèle de rideau anti bruit à 7 couches.

Les matières utilisées pour la confection des rideaux anti bruit sont plus onéreuses que le tissu ordinaire du fait de leur propriété phonique.

Aujourd’hui, les fournisseurs peuvent décliner leur modèle en de nombreux coloris afin de plaire au plus grand nombre.

Dans le but d’approfondir le sujet des rideaux acoustiques, n’hésitez pas à suivre ce lien :
accéder au site rideau antibruit