Le Majordome exerce un métier exigeant et enrichissant, au propre comme au figuré.

Le mode de vie du majordome réserve toutefois ce métier à des personnes disponibles, faisant état de qualités humaines évidentes ainsi que la passion du service et de l’excellence.

C’est l’un des rares métiers d’aujourd’hui pour lequel la clientèle est en croissance, et la recherche de compétences dépasse généralement les disponibilités du marché

Les nouveaux employeurs recherchent fébrilement ces compétences, car une fois les attributs classiques de la richesse acquits (maisons, voitures, yachts), le nec plus ultra en terme de réussite sociale et culrurelle se fera grâce à l’étalage d’une culture occidentale de haut niveau.

Cette volonté étant difficile à satisfaire, il devient nécessaire de faire appel à un personnel hautement formé à la culture du service à l’européenne, donc d’un bon majordome que l’on ne trouvera pas en Asie ou en Russie.

Inutile de dire que la tâche n’est pas de tout repos.

Majordome est un métier en vogue activement recherché par la profession

L’hotellerie de luxe notamment connait une forte croissance de ses besoins, en Europe et en France en particulier, grâce à l’ouverture de nombreux établissement 5 étoiles.

En fonction de son projet professionel, le majordome aura la possibilité de choisir l’environnement correspondant le mieux à ses aspirations.

Pour accéder à la profession, on peut faire un parcours hotellier classique en occupant des postes variés dans l’organisation et le service.

Il est alors recommandé de suivre un stage dans une école spécialisée pour parfaire ses connaissances et compétences.

Dans la plupart des cas, ces écoles sont privées, dont la renommée peut être internationale, en suivant deux tendances:

- le « Butler », dans la tradition anglo-saxonne

- la « French Touch », représentant le savoir faire français

Les deux écoles connaissent leurs propres amateurs, suivant l’origine et la culture du client.

Cette tradition française ne s’enseigne que par un stage dans une école française, et nous vous donnons ci dessous un lien en référence

La durée de stage est généralement de plusieurs semaines, et regroupe les différent savoir faire et connaissances auxquels le futur Majordome sera confronté

Plusieurs compétences sont nécessaire pour remplir les diverses tâches du métier

La capacité de remplir des missions très variées, le remplacement des absences, être capable de trouver une solution rapide à n’importe qu’elle demande du client ou du patron, tout cela fait partie du quotidien du Majordome

Il est donc préférable d’avoir déjà exercé tous ces métiers dans des établissements de bon niveau, et parler anglais sera souvent incontournable

Connaitre le Russe ou le Chinois seront évidemment un plus dans votre dossier, surtout lorsque l’on recherchera un emploi dans le domaine.

Un stage dans une bonne école de majordome sera un point d’accroche pour une carrière dans laquelle les perspectives d’avenir seront bien plus favorables que dans bien d’autres métiers

Ces écoles sont directement sollicitées par la profession, car la demande de bons majordomes ne cesse d’augmenter pour une clientèles croissante et exigeante.

Si vous avec une bonne expérience dans l’hotellerie, et disposez, ainsi que d’une bonne formation associée aux bonnes dispositions (entendez les qualités attendues d’un majordome), vous trouverez sans difficulté un poste intéressant dans un hotel ou auprès d’un riche particulier.

Avce un cadre de vie toujours de haut niveau, la possibilité de voyager, la qualité des personnes cotoyées, ainsi qu’un bon niveau de salaire, les difficultés de la profession sont largement compensées.

Si vous vous sentez la fibre du service de haut niveau, et si vous êtes tentés par une formation de Majordome dans une bonne école, vous trouverez satisfaction en suivant ce lien:
formation majordome