Les cafards peuvent se nourrir de tout ce qu’ils trouvent : des aliments ( produits laitiers, viandes, miettes, etc.) mais aussi du carton, des excréments ou encore des cadavres de leurs homologues.

Sur le territoire français, on ne peut voir que 4 espèces la blatte américaine, la blatte orientale, la blatte des meubles et la blatte germanique.

Destiné à vivre que la moitié d’une année, un couple de cafards est en mesure de pondre jusqu’à 100 000 enfants. De fait, s’ils adorent – et sont doués – pour se cacher, ils finissent toujours par se faire repérer.

Aimant l’humidité, l’obscurité et la chaleur, ils vivent dans de nombreux endroits dans la maison. C’est la raison pour laquelle ils sont dans les pièces d’eau (cuisine et salle de bain)

Sur le territoire français, les articles anti cafards les plus performants

Tout d’abord, il est impératif de nettoyer l’habitation de fond en combles. pour ôter tous les aliments qui les attirent, et cela, jusqu’aux dernières miettes ! La nourriture sera désormais rangée dans une boîte hermétiquement fermée, placée dans un frigo impeccable.

Une bonne stratégie anti cafard suppose une première phase d’élimination, puis, prévenir leur retour. Cela signifie bien souvent de combiner l’action de plusieurs produits (aérosols, pièges collants, fumigateurs ou gels).

A l’aide d’un spray anti cafard, on asperge le produit tout autour de la pièce le long des murs, derrière les plinthes et dans l’encadrement des fenêtres et des portes pour éviter le repli des insectes au-delà de la zone aspergée.

Au delà de l’aérosol, il faut installer des pièges collants, placés dans les zones clés de l’habitation, là où les cafards passent… Les pièges permettent aussi d’évaluer leur nombre.

Découvrez toutes les informations nécessaires sur les produits anti cafards en suivant ce lien