Pour obtenir un niveau de rentabilité d’au moins 3 % brut par an, voici les erreurs à ne pas commettre pour votre investissement locatif (maison ou appartement).

Pour réussir votre projet, suivez ces conseils et parvenir à vous procurer un supplément de revenu appréciable.

Maison pour investissement locatif : comment compléter efficacement son revenu ?

Pour cela, visitez le quartier pour identifier les commerces, repérer les accès aux transports en commun, aux universités, etc.

Il faut savoir que la majorité des investissements locatifs (maison ou appartement) sont des habitations de petites surfaces : quel est le volume de l’offre disponible dans le quartier ?

En choisissant des locataires étudiants, votre location risque d’être régulièrement vide les mois d’été (juillet et août).

Prenez connaissance des travaux prévus dans les parties communes avant d’acheter et lisez attentivement le règlement de copropriété pour éviter quelques écueils.

Choisissez un appartement pour investissement locatif qui vous plaît : si vous l’aimez, c’est déjà un bon point En effet, si le charme agit sur vous, il peut fonctionner sur d’autres personnes.

Constituer votre patrimoine en jouant avec les dispositifs de défiscalisation en vigueur : par exemple, pour le neuf, la loi Pinel.

Placez votre appartement ou maison en gestion : si ces honoraires sont de 5 à 10 % des loyers charges comprises, c’est le prix de la tranquilité !

Si vous souhaitez réaliser un investissement locatif (appartement ou maison), continuez à vous documenter en cliquant ici :
visitez la boutique investissement locatif maison ou appartement