Dans le neuf, tout est plus simple : vous traitez avec un professionnel qui prendra en charge les différentes démarches, mais en revanche, il y aura des contraintes comme par exemple la durée du bail ou le montant maximal du loyer

Quand on achète de l’ancien, on aura un meilleur choix au niveau de l’emplacement. En centre ville, on ne trouvera pratiquement que de l’ancien, à proximité des transports, des commerces et des écoles, ce qui représentera un avantage certain pour la location.

Traditionnellement, on discutera du prix en fonction de l’état général du logement, on tiendra compte de sa mise aux normes contemporaines, avec une attention particulière à la consommation d’énergie, etc

C’est dans les vieux pots qu’ont fait les meilleures soupes: les avantages fiscaux sont nombreux et substantiels

On peut ensuite s’orienter vers un bien immédiatement disponible à la location, ou un bien à rénover ou à remettre en état.

Cependant, chaque détail de ces travaux compte pour les possibilités de défiscalisation, ainsi que le statut juridique dans lequel vous gérez vos biens.

Le principal atout des travaux est de pouvoir créer un déficit foncier que vous pourrez déduire des loyers encaissés, et en partie de vos impôts personnels

En utilisant tous les dispositifs, vous pouvez annuler complètement l’imposition des loyers, et au passage réduire fortement l’impôt que vous avez à payer à titre personnel

Toutes ces possibilités permettent de se rendre compte qu’il est encore possible de faire de bonnes affaires dans l’immobilier locatif, notamment dans l’ancien avec travaux.
investissement locatif ancien