A l’issue de vingt années d’infiltration dans le sol de la montagne, L’eau d’Orezza émerge, purifiée des nitrates et autres pollutions, enrichie en fer et autres minéraux, et de plus gazeuse.

Connues pour ses vertus thérapeutiques, elle a subit de nombreux tests médicaux qui a démontré son efficacité pour le traitement des anémies, grâce au fer qu’elle contient

Fin du 19e siècle, elle était activement recherchée de toute l’europe, et même de l’empire colonial de l’époque, et des curistes venaient régulièrement en traitement dans les thermes d’Orezza.

Les curistes venaient fréquenter l’établissement thermal où ils pouvaient bénéficier des douches et des séances de massages et bien sur boire de l’eau pour soigner diverses affections

Elle connu son apogée au milieu du 19e siècle, quand elle reçu la reconnaissance « d’utilité publique » par un décret de Napoléon III en 1856. Ce fut le début de l’exploitation commerciale.

A l’aube du 21e siècle, l’eau Corse d’Orezza retrouve le chemin des consommateurs

Fort heureusement, son destin n’était pas définitivement scellé, et un entrepreneur Corse croyant aux vertus de cette eau bénéfique relança l’entreprise en 1996 avec une entreprise rénovée et une ligne d’embouteillage moderne, conforme aux normes de qualité européennes

L’usine moderne a été enrichie de son propre laboratoire d’analyse et les trente nouveaux employés ont permis à cette région de prendre un nouveau départ

L’eau d’Orezza est redevenue un symbole emblématique de la Corse, et est distribuée dans toute la Corse, le continent, évidemment, et également en Amérique, au Japon et dans de nombreux autres pays.

Vous trouverez évidemment l’eau d’Orezza sur internet, en suivant par exemple le lien ci-dessous
articlesnews.com1fo.com/a-orezza-leau-est-ferugineuse-et-on-peut-la-consommer-sans-moderation/